La perte de poids quand on souffre du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK)

6 août 2017

Vous l'avez remarqué, mon dernier article date de janvier 2017. Voilà 7 mois que je suis absente du blog et des réseaux sociaux. J'aime toujours bloguer mais je manque cruellement de temps. Aujourd'hui je profite de mes vacances pour rattraper mon retard. J'ai tellement de choses à partager avec vous sur le blog sur divers sujets comme l'acné, les cheveux et surtout le poids

Le poids, parlons-en ! En 6 mois de rééquilibrage alimentaire, je n'ai perdu que 4,8 kg. Pour certains cela n'est pas grand chose mais pour moi c'est une grande victoire. 


Comme vous le savez - si vous avez lu le précédent article sur mon poids - depuis septembre 2012 j'ai pris une quarantaine de kilos
Durant des mois et des mois, je m'en voulais de mettre laisser aller à ce point. Prendre 40 kg ce n'est pas anodin ! Je culpabilisais !!! Suite à mon rendez-vous chez une endocrinologue, j'ai compris pourquoi j'avais pris autant de poids. Ce n'était pas ma faute. Je souffre du syndrome de Stein-Leventhal plus communément nommé le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK)

Qu'est ce que c'est ?!! Le SPOK est causé par un déséquilibre hormonal qui se traduit par un ensemble de symptômes ayant des effets considérables sur l'état de santé et le mode de vie de la femme. Tous les soucis de santé que j'ai depuis 6 ans ont enfin une réponse : le syndrome des ovaires polykystiques

Les symptômes les plus courants sont :
- l'acné,
- des menstruations irrégulières,
- l'obésité,
- une résistance à l'insuline,
- une coloration anormale de la peau (dit Acanthosis nigricans),
- une difficulté à concevoir,
- une pilosité excessive. 
J'ai les cinq premiers symptômes depuis 6 ans. Maintenant je sais pourquoi j'ai de l'acné adulte, pourquoi mes règles sont très irrégulières et pourquoi j'ai pris une quarantaine de kilos

Il faut savoir que 50% des femmes ayant ce syndrome sont obèses. Cela est dû au dérèglement hormonal et à la résistance à l'insuline ( = stockage des graisses + prise de poids importante). Mon corps produit trop d'insuline et stocke énormément. Il devient alors très difficile de perdre du poids.
P.S. Le SOPK touche 15% des femmes en âge de se reproduire, certes une grande majorité sont en situation d'obésité ou en surpoids, mais les femmes ayant un imc normal peuvent également souffrir du syndrome ]

Il n'existe pas de traitements contre le syndrome. Il faut traiter chaque symptôme séparément. Pour mon acné, je suis suivie par une dermatologue et j'arrive au bout de mon traitement. En 6 ans je suis passée d'une acné modérée à une acné très très légère. Je vous ferais un topo dans un autre article. 
Pour les menstruations irrégulières, je suis obligée de prendre tous les mois du Duphaston pour déclencher mes règles. Et pour sortir de l'obésité, la solution est simple : une alimentation saine et la pratique d'une activité sportive. Perdre du poids quand on souffre du SOPK permet d'atténuer les symptômes notamment la résistance à l'insuline
Cependant il est très difficile de perdre du poids quand votre corps produit trop d'insuline. Pendant 3 mois j'ai pris de la Metformine, c'est un médicament qu'on donne aux personnes diabétiques de type 2. Il permet de diminuer l'insulino-résistance. Cependant mon corps n'a pas supporté le traitement donc j'ai dû l'arrêter. 

Aujourd'hui j'essaye d'éviter au maximum les aliments à index glycémique haut. Ce n'est pas facile tous les jours, surtout quand je vois que je perds du poids très lentement. Après 6 mois de rééquilibrage alimentaire, je n'ai perdu que 4,8 kg

Néanmoins ceci est une grande victoire car c'est 4,8 kg de gras. Depuis le début de ma perte de poids, j'ai gagné en masse musculaire et baissé en masse graisseuse. Je n'ai pas pris de poids alors que depuis 6 ans, je ne faisais que prendre du gras surtout au niveau du haut du corps. Je continue le sport. Je vais à la piscine deux fois par semaine. 
La perte de poids sera lente, mais je reste motivée car il le faut. Pour retrouver une meilleure santé, il est important de prendre soin de soi et de ne pas se décourager

Ce témoignage a pour but d'aider un maximum de personnes qui se trouvent dans la même situation. Pendant 6 ans j'ai souffert, je ne comprenais pas pourquoi je prenais du poids, pourquoi j'étais tout le temps fatiguée ... Maintenant je sais, j'arrête de culpabiliser et je me donne les moyens de retrouver une bonne condition physique dans les meilleures conditions possibles

L'image provient du site : https://pixabay.com/

Si vous êtes dans le même cas, n'hésitez pas à partager votre expérience en commentaire. 
Bises 

@gameofbeauty

© Game of Beauty . Design by FCD.