Le jour où ma balance a affiché 109,6 kg

9


Hello, hello ! Aujourd'hui je vais vous raconter ma grosse prise de poids. En juillet 2015 dans mon article Ma reprise en main alimentaire et sportive : pourquoi celle-ci est la bonne !, j'expliquais après de nombreuses années de régimes, de yo-yo et de troubles alimentaires, ma décision de me reprendre en main. Malheureusement je n'ai pas tenu ! 

Il y a plusieurs raisons à mon échec comme la fatigue, la déprime, le manque de sommeil, les soucis personnels, le stress de la vie quotidienne, les problèmes de santé, la prise de nombreux médicaments à base de cortisone ... Je pourrais continuer comme ça pendant des heures ! Cependant j'ai l'impression de me trouver des excuses. Je me dis qu'en fait la seule responsable c'est moi, je ne me suis pas assez battue. J'ai abandonné. Mon entourage me dit que non, mais quand même je me sens extrêmement coupable.

Le 4 juillet 2016, en montant sur la balance, je vois s'afficher un nombre à 4 chiffres !!!!! Le choc, je pèse 109,6 kg, 110 kg quoi ! Je n'y crois pas, je me dis que ma balance ne fonctionne pas correctement, les piles doivent être faibles. Je change donc les piles et je me pèse de nouveau ... 108,8 kg. Je n'ai jamais dépassé les 100 kg. Le maximum que j'ai atteint, c'était 94 kg en juillet 2011.
Je ne comprends pas ce qui s'est passé. Certes je ne me suis pas pesée pendant des mois mais je ne pensais pas avoir pris plus d'une vingtaine de kilos !!!
C'est en regardant des photos d'une sortie accrobranche que j'ai réalisé que j'étais énorme, une vraie bonbonne.


Je suis en situation d'obésité sévère. J'ai déjà été obèse en 2003 et 2011 mais c'était léger, je vous en parlais déjà ici et . Quand j'ai compris que mon poids était grave, je ne savais pas quoi faire.

Perdre du poids me semblait complètement impossible. J'ai déjà perdu 20 kg en mangeant équilibré et en faisant du sport, mais là on parle d'obésité sévère. Cela équivaut à une perte minimum de 40 kg pour atteindre 70 kg mon poids de forme.

La différence est frappante !!!
Durant plusieurs mois je me suis posée beaucoup de questions, mais la seule qui me hantait c'était "Comment je fais faire pour perdre 40 kg ?". J'ai pensé à tout, la chirurgie, le régime, le sport. Je n'arrêtais pas de me dire "Mais non je ne vais pas me faire couper une partie de mon estomac pour perdre du poids !!! Et après j'aurais la peau qui pend, je vais devoir me faire une abdominoplastie !!!" Ce genre de réflexion est peut-être exagéré mais j'avais peur, j'étais perdue.

Durant des mois j'en étais malade, j'ai donc fait des efforts au niveau de l'alimentation. De juillet à janvier, je n'ai pas pris de poids, j'ai perdu 2 kg. Pour beaucoup ce n'est rien 2 kg mais pour moi c'était déjà énorme. Ensuite en décembre j'ai pris la décision de consulter un diététicien-nutritionniste et une endocrinologue pour m'aider dans ma perte de poids. Pourquoi consulter deux personnes ?

Tout d'abord pour le diététicien-nutritionniste, je m'aperçois que je suis dépassée par ma prise de poids et je n'ai pas envie de faire des bêtises. Je préfère être suivi par un professionnel qui pourra m'aider à perdre du poids mais de façon saine et le moins traumatisant possible pour mon corps.

Quant à l'endocrinologue, cela fait plus d'un an que mes hormones font n'importe quoi avec mon corps. Mes cycles ne sont pas réguliers et quand je dis pas réguliers, ce n'est pas dans le sens des petits retards d'une ou deux semaines !!! Non ce sont des retards de plusieurs mois. Par exemple pendant deux mois, rien du tout et après j'ai des règles hémorragiques pendant 5 semaines. Je suis exténuée physiquement. En voyant mon état, mon gynécologue m'a prescrit une pilule dite continue. C'est une pilule qu'on prend tous les jours sans interruption. Je n'ai jamais pris la pilule car je ne voulais pas habituer mon corps à des hormones chimiques sachant que depuis mes 12 ans, mes cycles étaient réguliers et en plus mes règles ne duraient que 3 jours.
Cependant je suis arrivée à un stade où quand le gynécologue a prononcé le mot pilule j'ai dit oui de suite. Pour celles que ça intéresse, il m'a prescrit Cerazette, 40 euros la boîte. Je sais qu'il existe des génériques mais on m'a conseillé de ne pas les tester car ils ont de nombreux effets secondaires.

Je sais que mon article n'était pas très glamour mais il était important pour moi de vous expliquer ma prise de poids ainsi que les démarches que j'ai effectuées pour sortir de l'obésité. Peut-être que mon article pourra aider quelques personnes ou peut-être parmi mes lectrices il existe quelqu'un qui a vécu la même situation et pourra m'aider, donner des conseils, des astuces.


Des gros bisous et à bientôt pour un nouvel article


http://www.gameofbeauty.fr/2017/01/je-fais-110-kg.html

9 commentaires

  1. Je pense que tu as une force incroyable pour nous raconter tout ça et surtout le vivre ! C'est un parcours important et je vois que tu fais tout pour avancer donc rien que pour ça c'est tout gagné ! Je t'envoie plein d'énergie <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que poster cet article et surtout les photos n'ont pas été facile mais c'est comme un commencement de thérapie. Je dois commencer par me mettre à nue pour avancer et réussir mon objectif : perdre du poids et me sentir mieux. Merci beaucoup ton soutien, tu commentes toujours mes articles et ça me touche.
      Bisous

      Supprimer
  2. Coucou Miss. Bon déjà je t'arrête tout de suite, il n'y a pas de culpabilité à avoir, quelle que soit la prise de poids. Pourquoi ? Parce que notre vie n'est pas un fleuve tranquille, qu'entre les "il faut" et "je dois" il y a tous nos tracas quotidiens, nos rythmes, le taff, de vraies raisons et non de fausses excuses. Moi-même en l'espace de 2 ans, je suis passée de 87 à 82kg en 4 mois, puis j'ai repris ces 5kg en 3 mois suite à un changement de taff et de rythme, et désormais je pointe même à 91kg... On peut sortir tout un tas de raisons pour culpabiliser, mais en vrai notre quotidien est tout sauf facile. Plein de courage à toi pour la suite :-)

    Concernant la pilule, je connais bien celles en prise continue puisque suite à une thrombose veineuse sous pilule combinée je n'ai plus le droit d'en prendre. Donc ça fait environ 2 ans. J'ai commencé par un générique quelconque de Cerazette que je n'ai pas supporté. Du coup je suis passée sur Microval qui a l'avantage de ne rien coûter (3€ la boîte de 3 il me semble) et le défaut que le retard max soit de 3h. Je l'ai très bien supportée pendant plus d'un an. Puis ça a changé et depuis environ un an je suis sous Claréal Gé, c'est la même molécule que Cerazette mais bizarrement je la supporte nettement mieux (pas chère non plus). Tu vas voir normalement ça va révolutionner tes cycles ! Perso je n'ai pas eu de règles depuis juin ! Et aucun effet contrariant.

    A bientôt, ravie d'avoir eu de tes nouvelles.
    Delphine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Delphine,
      Pas de culpabilité, c'est difficile j'ai conscience que je suis trop dure avec moi-même. En tout cas tes conseils et tes encouragements me vont droit au cœur.
      Pour la pilule, cela fait 2 semaines que je prends Cerazette. Mes règles n'ont pas disparu !!!! On verra ce que ça donne au bout d'1 mois puis de 3 mois.
      Merci Miss
      Des gros bisous

      Supprimer
  3. Hello, je suis dans la même situation que toi. De mon côté, c'est les kilos émotionnelle qui se greffent à mon corps et n'en partent plus. J'ai déjà pris 20 kgs en 1 mois et pareil mes règles font ce qu'elles veulent. Elles ont disparu pendant plus d'un an.
    De mon côté, je suis suivie depuis quelques mois par une nutritionniste du réseau GROS, Groupe de Réflexion sur l'Obésité http://www.gros.org/
    avec elle, nous ne parlons que très de l'alimentation, sa démarche se rapproche d'une comportementalisme. Du coup, pas de culpabilité, juste une démarche pour me réconcilier avec mon corps et la nourriture. Même si je n'ai pas encore perdu de poids, je suis plus sereine et c'est déjà beaucoup. J'ai aussi la conviction que ce réseau à une démarche saine face à la prise de poids.
    Je te souhaite une belle année, de réaliser tout ce que tu désires et surtout de t'aimer encore plus car "plus il y en a et plus il y en a à aimer !".
    Prends soin de toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut,
      Et oui les kilos émotionnels c'est tout à fait ça. J'avais pensé à consulter une thérapeute pour déterminer le problème. Cependant le problème je le connais, mais ça me ronge.
      J'ai déjà entendu parler du réseau GROS, le souci est qu'à Perpignan il n'y a aucun praticien du réseau.
      Je consulte régulièrement le site internet et c'est une vraie mine d'informations.
      Merci pour ton partage d'expérience et tes nombreux conseils. Cela fait du bien et je te souhaite également une joyeuse année 2017, beaucoup de courage et que tout se passe pour le mieux.
      Bises

      Supprimer
  4. Je prends connaissance de ton histoire, je viens de lire ton article de présentation... ça m'a mise en colère de bon matin. J'espère que ton "amie" ne fait plus partie de ta vie, cette personne est totalement toxique.
    Tes démarches sont vers la bonne voie, je pense qu'une prise en charge psychologique n'est pas du luxe, quand on prend du poids on "garde" les choses en soi, elles ont besoin de sortir.Je pense que c'est la toute première démarche à faire. Ensuite: pas de régime, ils ne font qu'aggraver les choses en provoquant de la frustration. Je vois que tu connais déjà le GROS, je te conseille de lire au maximum Zermati et Aflerdorfer et de regarder cette vidéo si tu ne la connais pas: https://www.youtube.com/watch?v=eAjaI99ywD8

    Très déculpabilisant.
    Dernière chose que je peux conseiller d'après mon expérience: se mettre au sport. Il faut trouver le sport qui te convient (moi c'est la natation) et vraiment faire rentrer cette routine dans ton quotidien. Le principal intérêt n'est pas de perdre du poids, mais d'apporter un vrai bien-être psychologique, ça "vide" la tête et donc pas de fringales/besoin de compenser par la nourriture ensuite. Mais surtout ne pas trop en faire dès le début, s'y mettre petit à petit à son niveau.
    Voilà, bon courage pour la suite mais je sais que tu es sur la bonne voie, cet article en est la preuve ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour ton article qui je dois l'avouer m'a beaucoup touché ... tu as une grande force en toi rien que le fait d'en parler est un pas énorme et je suis sure que tu vas réussir ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir, merci à toi pour ton adorable commentaire. J'apprécie beaucoup :D ça me motive. Bises

      Supprimer

INSTAGRAM

© Game of Beauty | Design par MangoBlogs | Mentions Légales