Mince, Normale, Ronde ... je suis comme je suis ! [1 an après mon déclic]

15


Fin-juillet 2013 après un voyage au Portugal où ma soit-disant meilleure amie m'a dénigré de A à Z parce que j'étais soit-disant grosse et que c'était impossible de s'aimer comme cela, j'ai eu une révélation, un déclic = Ne plus jamais laisser une seule personne me dénigrait comme cela ! Ne plus jamais laisser une seule personne me dénigrait à cause de mon poids. 

Le jour de l'An 2014, soit 5 mois après les faits, j'ai posté un article coup de gueule où j'expliquais mon parcours "poids", la fameuse histoire avec l'ex-meilleure amie et mes résolutions.
Certes c'est bien joli d'avoir eu un déclic et pleins de bonnes résolutions, mais aujourd'hui ça donne quoi ! Un an après les faits, est-ce que je suis toujours autant déterminée à dire m*rde aux personnes qui me dénigrent parce que je ne fais pas une taille 36 ni une taille 38 ? Est-ce que je suis en harmonie avec mon corps ?



Aujourd'hui mon rapport à la nourriture s'est amélioré, je mange normalement, je n'ai plus de période où je me goinfre. Je mange quand j'ai faim. Je me fais plaisir. Je vais à la fac en marchant donc ça me fait mon petit sport. Je m'aime comme je suis, j'ai fait le tri dans mon entourage. Car pour moi un vrai ami, comme le dit Jim Morrison, c'est celui qui vous laisse l’entière liberté d'être vous-même. Et je peux vous dire que j'adore mes formes et je ne referais plus jamais de régime de ma vie, et dès que quelqu'un critiquera mon poids, il sera OUT !
Les régimes sont dangereux, quand je vois sur des forums des filles qui veulent perdre 10kg en 2 semaines en ne mangeant que des haricots verts, ça fait peur ! Le plus important quand on veut perdre du poids, c'est de faire un rééquilibrage alimentaire, il faut manger sainement, et faire un peu de sport.
Je suis une ancienne obèse, actuellement j'ai une corpulence normale. J'en suis arrivée là sans le moindre régime mais juste en m'acceptant et en mangeant normalement, grâce au soutien de mes vrais amis. 
Je comprends mon corps, j'aime mon corps. Je sais que je plais et que je ne plais pas, et je m'en fous car pour moi le plus important c'est de m'aimer. 
Quand je me regarde dans le miroir tous les matins, je suis hyper fière de ce que je vois, une jeune femme forte, qui a confiance en elle et qui s'accepte pleinement. Le parcours a été très long, mais je suis hyper fière d'être comme ça aujourd'hui. 
Les personnes de mon entourage ne me trouvent pas belle car je suis pulpeuse ou ronde ... ils me trouvent belle pour ce que je suis : une amie, une meilleure amie, une rigolote, une fêtarde, un être sensible et fragile, une jeune femme au tempérament de feu ... moi tout simplement !




Alors, verdict !
La réponse est OUI !
Je suis en harmonie avec mon corps et j'ai osé dire m*rde et ta*ueule également !


Mon article Mince, Normale, Ronde ... je suis comme je suis ! a fait la UNE Hellocoton le 2 janvier 2014 et depuis 7 mois, il a été lu plus de 3.000 fois. C'est juste incroyable, je n'en reviens toujours pas. Les commentaires sous l'article sont tellement touchants. J'ai eu droit à "Tu es magnifique comme tu es, il n'y a rien à changer" à "Je te comprends tellement". C'est pour toutes ces personnes qui ont ressenti la même chose que moi - face aux personnes méprisantes qui dénigrent gratuitement - que j'écris ce nouvel article. Un article où je vous fais part de mon année de libération. Une année où je me suis sentie Libérée, Délivrée

Cet article n'est pas une apologie de la femme ronde. Comme le titre l'indique Mince, Normale, Ronde, je suis comme je suis !, cet article s'adresse à toutes les femmes. C'est plus un article 3615 Ma vie, où je te raconte ma vie banale dans mon corps et ce que j'ai fais quand une personne a osé me donner des conseils pour correspondre à son "idéal beauté". Je vous rassure je n'ai pas été violente, je déteste la violence, c'est mon côté Peace and Love.



Tout d'abord MERCI à tous vos commentaires adorables qui m'ont beaucoup aidé durant cette année. Je ne vous ai jamais vu et pourtant vous m'avez énormément apporté.



  Nous sommes notre pire ennemi !  
En effet, une personne complexée se freine elle-même. Le regard des autres, on s'en fout ! Il faut ignorer les gens qui nous jugent. C'est plus facile à dire qu'à faire, mais il est nécessaire de se détacher du jugement des autres. La vie est trop courte pour vivre dans sa propre prison. S'interdire certaines choses car on a des kilos en trop ce n'est pas vivre !
Le jour où j'ai appris à m'aimer je me suis sentie légère. Ce n'est pas un jeu de mots lié à mon poids !

Sous mon précédent article, une personne m'a laissé ce commentaire que je trouve très véridique : " C'est souvent les plus complexés qui se permettent de juger pour se rassurer. Mieux vaut s'accepter et être épanoui peu importe son corps car c'est la confiance en soi et la simplicité qui est la plus belle ! Et ce n'est pas donné à tout le monde ! Tu es belle et rayonnante  garde ta joie de vivre et ton beau sourire et adieu les petits esprits ! ".

J'ai conscience qu'avoir confiance en soi ce n'est pas facile. Il m'a fallu 13 ans pour y parvenir et encore il m'arrive certains jours de me sentir mal à l'aise, je doute, j'ai peur. C'est normal je suis humaine, on est humain, on a tous des périodes de doutes, de manque de confiance. Il faut s'accepter tel que nous sommes et non s'assumer ! Je n'aime pas le mot assumer, beaucoup me disent " C'est génial tu t'assumes maintenant ". Assumer signifie Prendre sur soi, à son compte. On n'a pas à prendre sur soi au quotidien. Communément Assumer peut signifier Accepter sa condition. Je m'accepte car je suis comme je suis et je ne veux pas m'assumer, je n'ai rien fait de mal, je n'ai pas à prendre sur moi !

Voilà, un an après mon déclic je me sens toujours aussi bien. J'ai plus confiance en moi, je ne ressens plus cette pression du "poids idéal".
Cet article s'adresse à toutes les femmes, un message pour dire qu'il faut rester naturelles, être nous-mêmes avant tout, et ne pas se laisser dicter nos comportements par la société.

N'hésitez pas à partager votre expérience face aux critiques méchantes que vous avez pu avoir concernant votre physique. Donnez également vos conseils pour lutter contre ce genre de critiques. Je vous fais de gros bisous et merci à tous pour votre soutien.


Rendez-vous sur Hellocoton !

15 commentaires

  1. Coucou,
    perso moi je suis très mince (j'ai 16 ans, 43 kilos pour 1m58) pourtant je mange beaucoup mais ne grossis pas, et souvent les gens pensent que je suis anorexique ou quoi... Pourtant je mange beaucoup et fait tout pour grossir mais ça veut pas, apparement c'est mon métabolisme qui est comme ça. Ma mère était pareil plus jeune et vers 18/20 ans elle a commencé à prendre, j'espère donc que ça sera la même chose. Puis ma croissance est finit ça fait 2 ans je grandis plus donc je désespère à grossir. Des fois je me force même à manger tout le temps jusqu'à plus pouvoir pour me dire que peut être ça fera effet lol ^^ Mais c'est lourd quoi à force les remarques, des fois ça pousse à se remettre en question (chose qui faut pas) mais bon faut y faire face et se dire qu'au final on peut pas plaire à tout le monde.
    Voilà je crois pour mon expérience moi mon complexe c'est dêtre un peu trop maigre, après y'en a qui me dise j'ai de la chance je peux tout porter mais au contraire, je déteste et parfois certaines remarques ça aide pas..
    Bisous ♥
    http://mylookshidden.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      N'essaye pas de grossir à tout prix. Tu risquerais de te mettre en danger.
      J'ai une amie vraiment très maigre dont c'est la nature, elle n'a jamais pris un gramme et a les os saillants, depuis que je la connais, les gens lui pondent des leçons sur l'anorexie et compagnie, alors qu'ils ne la connaissent pas. Il m'a fallu près de 8 ans pour la convaincre qu'elle était très belle comme ça et qu'elle n'avait pas à se forcer à grossir.
      Les gens sont prompts à juger dès qu'on sort de leur critères de beauté. Et ben tant pis pour eux, si eux sont frustrés, moi qui suis en surpoids (je dois maigrir pour santé, mais j'aime beaucoup mon corps et mon mari aussi, du coup j'ai du mal >< ) je me fiche royalement de leur avis ^^
      Et tu devrais en faire de même. Si quelqu'un te fais une remarque désagréable, réponds lui que contrairement à lui (ou elle), tu te sens merveilleusement bien. ca clou le bec au monde ^^

      Courage!

      Supprimer
    2. Chupee972 a tout dit, je n'ai rien à rajouter de plus. Chaque personne a son métabolisme. Ne te force pas à manger car c'est pas bon pour la santé, tu manges quand tu as faim tout simplement. J'ai une amie qui a 28 ans et qui fait 50 kg pour 1m70, son IMC indique qu'elle est maigre et pourtant elle mange. Quand elle était enceinte, elle a pris 10 kg, qu'elle a perdu 2 mois après la naissance de son garçon. Elle aimerait avoir plus de formes mais elle s'est faite une raison, elle est comme ça et c'est tout. Les gens aiment critiquer, que tu sois maigre, mince ou ronde.
      Il faut ignorer les remarques blessantes. Courage et bisou ma belle.

      Supprimer
  2. J'adore vraiment ton article ! Il me touche beaucoup car depuis les 5 dernières années j'ai pris une petite dizaine de kilos ! Au début je me disais que c'était ma croissance qui se terminait et que, évidemment, je ne ferai plus le poids rêvé de mes 19 ans ... ça m'a mis un sacré coup au moral ! Pourtant je ne suis pas très grosse (1m64 pour 63 kilos) mais il parait qu'il faudrait que je pèse beaucoup moins... un jour, une psychiatre ma carrément dit (alors que je faisais 60 kg) que j'étais à la limite de l'obésité... ça m'a fichu un coup ! Du coup j'étais tellement mal dans ma peau que je mangeai plus rien du tout, j'ai perdu non seulement l’appétit mais toute ma confiance en moi ! je trouve que c'est une accusation grave de la part de quelqu'un du corps médical...
    Aujourd'hui j'essaie de me dire de perdre un tout petit peu, mais plus jamais je ne veux me maltraiter comme je l'ai fait de la sorte... si il y a en effet un conseil à donner c'est bien celui-ci !
    Je préfère être un petit peu plus ronde que la normale (d’ailleurs, qui fixe les normes?), mais être bien dans ma peau et en bonne santé !

    Bon, c'était un peu 3615 ma vie ^^
    Merci pour ton article plein de positif !!

    Bisous !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton psychiatre est un con j'espère que tu ne le vois plus 1m64 60kg à la limite de l'obésité, il a fumé ou quoi ?! Et tu as tout à fait raison, si tu veux perdre du poids il faut le faire doucement en faisant plus de sport ou en mangeant plus équilibré tout simplement. Merci à toi pour le partage, bisou Miss.

      Supprimer
  3. Moi non plus je n'aime pas du tout le mot "s'assumer", on a l'impression que c'est péjoratif, genre "wow avec tous tes défauts tu ne t'es pas encore suicidée" (Instant Drama Queen du jour) :P
    J'ai beaucoup aimé ton article, comme les autres, et sans te connaitre ça m'a touchée et ça me fait plaisir pour toi. Il donne envie de s'aimer, tout simplement :) Merci et bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pur ton beau commentaire. Bisou

      Supprimer
  4. Je suis contente de lire que 7 mois après cet article initial t'a autant apporté et que tu as poursuivi dans ta voie ! Et j'ai trouvé très vrai le commentaire que tu as relevé : souvent, les personnes qui critiquent le plus sont ceux qui justement sont elles-mêmes complexées, et qui projettent leurs complexes sur les autres. Après, il y a aussi celles (les personnes, je sous-entends pas que c'est forcément des femmes) qui sont méchantes, tout bêtement, mais je ne crois pas que ça soit la majorité :)
    On n'a qu'une vie, c'est pas pour la passer à s'enfermer et se complexer, même si c'est plus facile à dire qu'à faire :)
    Et dans ton cas en plus, y a vraiment aucune raison de complexer, donc bon ... :)
    Gros bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire Sonia il m'a beaucoup touché. Oui ça n'a pas été facile tous les jours, mais j'y arrive. Cela énerve des personnes qui pensent que je suis la mode tout simplement. Ce que les gens peuvent être bêtes, je suis bien dans mon corps et c'est tout.

      Supprimer
  5. Ton article m'a interpellé et a mit un peu de soleil dans ma journée!
    Je suis une personne que l'on traite souvent de grosse même mon copain pour dire, alors que certes j'ai des formes et un peu des poids en trop mais cela est du comme toi au passage de l'enfance à l'adolescente. Je n'ai pas beaucoup confiance en moi et cela me blesse chaque jour.
    Ton article m'a fait comprendre que l'importance est de s'aimer sois-même et de s'accepter comme on l'es. Ton article m'a donne envie de me battre jusqu'au bout et de prouver que qu'importe qu'on sois mince, ronde, normal ou je ne sais quoi, on est une personne extrêmement belle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement, c'est ton corps et tu en fais ce que tu veux. Fais comprendre à ton copain, que tu es bien comme tu es et qu'il n'a pas à te dire que tu es grosse. C'est irrespectueux de sa part, ça ne se fait pas. Courage ma belle. Bisou

      Supprimer
  6. Coucou ma jolie,
    Comme d'habitude, un super article ! Complètement vrai, tout à fait juste.
    Tout est dans la confiance en soi. J'ai vu un jour un médecin qui m'a expliqué que dans certains cas, il s'agit plus de psychologie qu'autre chose. C'est à dire que si tu ne t'aimes pas, tu ne perdras pas non plus de poids. L'acceptation de soi est la clef, le reste suit généralement... C'est pourquoi, il m'a conseillé d'arrêter tous mes régimes (qui me faisaient plus de mal que de bien au passage...).
    Depuis, ça va, je n'ai pas perdu beaucoup, mais j'en ai perdu un peu... Donc, je me dis qu'effectivement, il y a du vrai.
    Pour ce qui est des réflexions, je pense que celle qui m'a le plus choquée, c'est lorsque je cherchais un boulot et que j'étais à la taille 42 (donc pas énorme hein ^^) et que la responsable d'une boutique de vêtements très connue en France m'a balancée devant tout le monde en me dévisageant de la tête au pied : "Non mais vous ne rentrez pas dans nos critères physiques"... Je suis restée bête ! Je lui ai répondu que les vêtements que je portais, étaient justement tout droit sortis d'une de leur boutique et que finalement, nous n'avions rien à faire ensemble puisqu'à la vue de la façon dont ils traitaient les gens, ça n'était vraiment pas ma vision du prêt à porter ! Cette histoire m'a beaucoup marquée.
    Autant te dire que la marque est black listée direct chez moi !
    Je trouve ça vraiment incroyable ! M'enfin...
    Pour en revenir à ton article, je pense aussi que la confiance en soi est un état d'esprit qui met du temps à émerger... Je pense qu'il faut vraiment faire un travail sur soi. J'y travaille encore d'ailleurs :D
    Le plus dur étant de faire complètement abstraction du regard des autres, comme tu le dis, car nous sommes quasiment "éduquer" à être prisonnier de notre image. (Bon je vais peut-être un peu loin, mais c'est ce que je pense).
    On nous apprend à vouloir être les meilleurs, mais en gommant nos défauts, ou en voulant les gommer. Alors que ces "défauts" peuvent aussi devenir un atout, d'une certaine manière une marque de fabrique. Il faut juste apprendre à se regarder autrement et surtout avec honnêteté.
    Apprendre à se connaître, à tous les niveaux. Une quête qu'on devrait toutes et tous entreprendre ;)
    Et de toute façon, ronde, mince, petite, grande, avec la mèche rebelle ou pas, nous sommes et resterons toujours une création de la nature... Et ne dit-on pas que la nature est bien faite ? :D
    Des Bisous ma Chérie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore toujours autant tes commentaires Esmerine, tu as tout à fait raison. Les gens sont idiots, je pense qu'il ne faut pas en vouloir à la marque mais plutôt à la responsable de boutique qui est une pauvre conne. Et je suis d'accord avec toi quand tu dis qu'on a été "éduquer" à être prisonnier d'une certaine image, c'est totalement vrai. C'est malheureux et ça m'énerve. Le chemin est encore long, certains m'ont sorti que si je m'acceptais c'était juste que maintenant c'était à la mode d'être "ronde", ce qu'il ne faut pas entendre je te jure !!!!!

      Supprimer
  7. Je ne pensais pas qu'un tel article aurait un tel impacte sur moi. J'ai 15 ans, je fais 1m61 et 48 kilos. Je suis, loin, mais loin d'être en surpoids et en réalité, si je perd un autre kilo je passe même au stade de la maigreur selon mon IMC. Pourtant cela fait maintenant un an que je me bats constamment avec mon alimentation. Un garçon de ma classe a passé l'année à m'insulter, souvent sur mon physique (comme quoi j'étais "moche", je m'habillais mal, et souvent que j'étais "grosse") et la remarque qui a tout fait basculé est quand ma mère m'a dit que j'avais du ventre (Je faisais à l'époque deux kilo de plus mais toujours pas de quoi paniquer !). Enfin, à ce moment là à commencé une course à la perte de poids. Je ne mangeais plus régulièrement, zappais souvent des repas sauf que je me retrouvais affamée le soir et mangeais plus que d'habitude. Ce qui fait que je perdais puis reprenais constamment du poids (je passais de 49 à 51 toutes les deux semaines). A la fin de l'année j'ai quand même réussi à me stabiliser à 49 et je n'arrivais plus à descendre plus bas.
    Pendant les grandes vacances je suis allé chez mon père et je n'avais donc plus à supporter ni les remarques des gens de ma classe ni celles de ma mère. Et pendant ces deux mois j'ai réalisé que... j'étais mince en fait. Je ne suis pas grosse ni même en surpoids et en réalité on arrive même à deviner mes côtes sous ma peau. Et très honnêtement je me trouve très bien ainsi. Du coup je me suis dit que j'allais recommencer à manger normalement et sainement... Mais dès que les cours ont repris le peu de confiance en moi que j'avais accumulé s'est brisé. Et même si j'essaie de me convaincre que je suis bien ainsi c'est comme une sorte de... réflexe ? Mais en réalité le problème ne vient pas de mon poids. Il vient de mon manque de confiance en moi et peu importe mon poids je serais toujours insatisfaite si je ne fais pas un effort pour m'accepter.
    Tu m'as en quelque sorte ouvert les yeux. Je n'avais jamais réalisé que le problème ne venait pas de mon corps mais de ma tête. Merci beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Miss,
      Ton histoire m'a beaucoup touché. Malheureusement les remarques de la famille sont souvent les plus blessantes. En tout cas, ton séjour chez ton père t'a permis d'être loin de tout cela et de comprendre que tu te sentais bien dans ta peau. La confiance en soi est un long chemin, tu as 15 ans et plus les années vont passer, tu vas prendre confiance en toi. Courage Miss, Bises

      Supprimer

INSTAGRAM

© Game of Beauty | Design par MangoBlogs | Mentions Légales